Maât

  Maât 

60 F 

2100€


MAAT


Oh Maat, tu es aussi légère que la plume.

Tu vois nos vies s'avancer dans les brumes
D'un temps usé qui tire sa révérence


Oh Maat, tu es l'éternelle maîtresse d'Anubis
Quand la mort nous glace comme le fait la bise
Soufflant sur notre flamme en déliquescence.


Oh Maat, l'heure a sonné, tu pèses nos âmes.
Si elles sont plus lourdes que la plume, toi femme,
Déesse de l'harmonie des étoiles qui dansent


Oh Maat, tu banniras de l'ordre du monde
Celui dont le cœur est si pesant et immonde
Qu'il devra entre deux mondes toujours errer, errer, errer, errer, errer, errer, errer, ........

M. Audigane